Les bobos

Carnet des Bobos

Retournez au Carnet »

dimanche 25 novembre 2012

Animal de compagnie

Élever des poules en ville, c’est très Bobo. Mais comme Sandrine et Étienne ne les aiment pas, quel serait leur animal de compagnie idéal?

samedi 19 janvier 2013 - 0h00

Toujours une poule, mais empailler et dans un vitrine clouer et refermé le plus possible.En plus, il pourront se vanter d'avoir une poule, ils n'ont juste à ne pas dire qu'elle est morte.

Marilou, Longueil

samedi 1 décembre 2012 - 0h00

Un cochon mignature.

Élise, Montréal

samedi 1 décembre 2012 - 0h00

Un lémur et une femme de ménage pour s'en occuper.

Félix Lachaudière, Gatineau

vendredi 30 novembre 2012 - 0h00

Une race de chien qui exprime leur statut social par sa rareté, son apparence unique et $$$. Par exemple, un Afghan, qu'il faut apporter au petshop 3 fois par semaine pour faire brosser afin d'enlever les noeuds de son pelage, et qui paraît si bien à côté du fauteuil de Shiro Kuramata, même s'il est stupide comme un petit pois. L'autre option serait une meute complète de grands Bleus de Gascogne, accompagnés d'un troupeau de cerfs pour faire de la chasse à courre, la nouvelle mode sur le Mont Royal.

B. Côté , Longueuil

vendredi 30 novembre 2012 - 0h00

Sandrine devrait avoir sa propre biche, comme Audrey Hepburn, ça paraît bien et elle pourrait faire des comparaisons avec ses propres yeux de biche. Étienne pourrait avoir un singe capucin et le faire danser sur des airs d'orgue de Barbarie dans les cafés équitables du Plateau.

Alexa G., Montréal

mardi 27 novembre 2012 - 0h00

Un ver de terre..en plus ça fait tellement bio.

Normand Séguin, Québec

lundi 26 novembre 2012 - 0h00

Par un beau soir d'été, Sandrine et Étienne avait découvert dans une ruelle près de Duluth, en faisant une marche de santé, un vieil aquarium de 30cm sur 60cm de large par 40cm de haut. Ils ont décidé d'en faire un «terrarium» en le bourrant de plantes tropicales et pour les protéger, ils se sont dits qu'ils pourraient faire l'élevage de coccinelles et pourquoi pas? Maintenant, quand on visite bobo Sandrine et bobo Étienne dans leur magnifique 3 et demie pièces du haut d'un vénérable duplex bien rénové du Plateau, on peut admirer cette cage, que dis-je, ce zoo à plantes vertes dans leur salon en pouvant observer le travail de ces jolies petites bestioles qu'ils ont adoptées et qu'ils appellent chacun et chacune par leur nom. Au fil des fans, une fausse coccinelle s'y est installée. C'est une bibitte venue de Chine et que l'on confond souvent avec les coccinelles. Sandrine et Étienne ont dû apprendre le mandarin pour tenter de comprendre cette nouvelle venue et il semble qu'elle souhaiterait obtenir un coin bien à elle dans leur terrarium pour partir un quartier chinois.

Gilles Pelletier, Québec

lundi 26 novembre 2012 - 0h00

Un chien-chien leche-cul

micheline bourget, montreal

Publier »