Les bobos

Carnet des Bobos

Retournez au Carnet »

vendredi 14 décembre 2012

Sujets de livre

Outre les toilettes de restaurants, à propos de quoi les Maxou devraient-ils écrire un livre?

mercredi 9 janvier 2013 - 0h00

L'art de ne pas avoir l'air pauvre pour les pauvres...Joli petit recueil de trucs pas cher pour améliorer l'appparence des démunis de la société, par exemple l'art de se faire un masque maison pour cheveux secs à l'huile d'argane ( seulement 25 $ la bouteille ) ou la miraculeuse recette de smoothie à base de ketone de framboises (aussi à coût dérisoire ). En prime,le dernier chapître offre des solutions de dernier recours pour les pauvres qui n'ont pas de personnalité afin qu'ils se trouvent un style.

Sophie, St-Félix-de-Kingsey

dimanche 23 décembre 2012 - 0h00

Le Guide des condos historiques de Montréal où il est question de remonter des origines à nos jours, pour ensuite oser se prononcer sur les prochaines tendances en copropriété. Nous seront révélés en ordre chronologique les personnages qui ont façonné ce futur patrimoine bâti de bon goût.

Brigitte M., Montréal

lundi 17 décembre 2012 - 0h00

Les pharmacies où on a le plus de chance de croiser Rufus Wainright et autres vedettes endémiques du Plateau: les rangées les plus étroites où ils n'auront pas d'autres choix que de vous saluer ou du moins vous envoyer un regard oblique qui ressemble à contact volontaire; quelles marques de mouchoirs, d'analgésiques et de suppositoires privilégier pour qu'ils voient que vous êtes "in the know"; et enfin, comment niaiser dans la place pendant des heures en attendant une apparition intéressante sans trop en avoir l'air pour ne pas avoir la caissière sur le dos.

B. Côté , Longueuil

samedi 15 décembre 2012 - 0h00

Notre petit couple Noname-Maxou devrait songer à écrire sur la cueillette des «mégots de cigarettes» dans les rues de Montréal, surtout près des terrasses des cafés ou bistros. Sandrine et Étienne ont découvert qu'il était possible de récupérer ces mégots et de les entasser dans des housses en forme de ballons en remplacement du styro-mousse. On peut y obtenir finalement de confortables fauteuils de fortune que l'on presse en tout sens et qui prennent la forme du corps quand on y prend place. C'est complètement écologique, ça nettoie Montréal, ça meuble vos espaces et c'est carrément pratique. Pour la fabrication des housses, on se déplace du Plateau, direction Promenades St-Hubert et on magasine les tissus et le tour est joué. Le prochain livre d'Étienne et Sandrine,(car ont sait que le talent passe par Étienne)sortira dès le printemps 2013 pour notre plus grand bonheur.

Gilles Pelletier, Québec «sde (the) City»

Publier »