Les bobos

Carnet des Bobos

Retournez au Carnet »

vendredi 25 janvier 2013

Ligne d’écoute

Étienne s’est engagé comme bénévole dans une ligne d’écoute. Si vous appeliez cette ligne et tombiez sur lui, qu’aimeriez-vous lui dire?

samedi 9 février 2013 - 0h00

Allô! Papa???

Hélène, Ste-Marthe-sur-le-Lac

lundi 28 janvier 2013 - 0h00

Je m'ennuie tellement que j'en suis rendu à rire des gags de Marc Labrèche !

Christian Rochon, Mtl PQ

lundi 28 janvier 2013 - 0h00

J'aimerais lui dire que c'est moi, et non lui, qui a parti la mode des tuques en plein été ! ... ; )

David La Haye, Brossard

lundi 28 janvier 2013 - 0h00

on visite le plateau et on vas manger a

marc , Montréal prés du plateau

lundi 28 janvier 2013 - 0h00

Qu'en France aussi on aimerait vous voir "les bobos"!

PAG, quelque part dans la campagne française

samedi 26 janvier 2013 - 0h00

J'aimerais pouvoir lui demander de l'aide en lui disant que je suis shopaholic, et lui faire la liste complète de toutes les oeuvres d'art célèbres, vêtements griffés, voitures de luze et résidences secondaires en Europe et en Polynésie, tous achetés grâce à ma carte American Express Centurion... Ah oui sans oublier l'île construite selon toutes mes instructions tout près de Dubai. Juste pour pouvoir l'entendre baver à l'autre bout de la ligne. Et lui dire combien c'est difficile d'être gosse de riche, et lui exiger de me démontrer de la compassion.

B. Côté, Longueuil

samedi 26 janvier 2013 - 0h00

Je suis vraiment démoralisé de vivre à Québec et j'envie les gens qui vivent sur le Plateau de cette île dénommée Montréal où jadis les lucioles éclairaient le Mont-Royal par de belles nuits d'été. Dans notre ville, l'eau du robinet pue l'eau de javelle et finalement cette eau est responsable de la disparition des Dalmatiens dans tout le Québec métropolitain. Dès que ces chiens prennent un bain, ils deviennent aussi blanc qu'un ours polaire. Vous vous imaginez si les grizzlys devaient boire notre eau du robinet, ils réussiraient aussi à se faire passer pour des ours polaires. Quand je pense qu'à Montréal, quand tu ouvres le robinet, il en coule de l'eau de source et c'est donc pour ça que des petits futés, embouteillent celle-ci et en font la vente. Que pensez-vous donc de notre joli monde si à l'envers?

Gilles Pelletier, Québec la pure (pas de pourboires aux ingénieurs)

Publier »