Les bobos

Carnet des Bobos

Retournez au Carnet »

mardi 12 février 2013

Sandrine et Amandine

À quelle occasion croyez-vous que Sandrine et Amandine, son amie aromathérapeute, documentariste, poétesse abstinente se sont rencontrées ?

lundi 18 février 2013 - 0h00

Elles se connaissent depuis longtemps, elles se sont rencontrées chez Nancy de St-Hyacinthe. Cette dernière avait organisé un party TupperWare en 197....

Joanne Lessard, Mtl

lundi 18 février 2013 - 0h00

Armandine s'appelait autrefois... Armand. C'est son alter ego que Sandrine rencontra le jour où toutes deux passèrent une audition à l'émission "Star Académie". Sandrine était déguisée en pauvre d’Hochelaga-Maisonneuve.

Martin Boucher, Montréal

lundi 18 février 2013 - 0h00

Probablement une petite aventuer "Lesbian-Until-Graduation".

Vera Bachman, Quebec

lundi 18 février 2013 - 0h00

Probablement lors d'une promenade en bixie ou bien chez la térapeute

Philippe Doucet, Dolbeau-mistassini

lundi 18 février 2013 - 0h00

Sandrine à rencontrer Amandine sur St-Denis. Amandine était alors itinérante et elle c'est accrochée au sac Gucci que Sandrine avait acheté dans le cartier chinois de New York un mois plus tôt. Le sac n'a pas tenu le choc , tout le contenu c'est vidé sur le trottoir et c'est alors que Amandine se confondait en excuse. Elle a invité Sandrine à boire un café et c'est là qu'elle lui a avoué qu'elle travaillait chez Chic madame le jour et qu'elel mendiait le soir...;-)

Josée D., Trois-Rivières

jeudi 14 février 2013 - 0h00

Sandrine et Amandine se sont rencontrées de façon tout à fait fortuites lors d'une manifestation contre la prolifération des friperies sur le territoire du Plato, ce qui contribue à diminuer l'image qu'elles ont pour elles-mêmes et ainsi diluer le prestige et la pratique de l'anglais parvenu destiné à des non plato. More than that you die baby!

Alain Roy, Waterloo

mercredi 13 février 2013 - 0h00

Je pense que Sandrine est allée assister à une nuit de la poésie dans un charmant café écolo-altermondialiste-équitable so trendy un soir, et elle a rencontré Amandine, qui s'abstenait de poésie mais qui s'extasiait après chaque déclamation, tout en admettant qu'elle aurait fait beaucoup mieux elle-même. Après avoir déclamé à Sandrine les deux vers qu'elle avait écrit il y a de cela 20 ans ("J'ai dû arrêter et m'abstenir après ça, y avait aucun moyen de toper ça tellement c'était absolument génial..."), Amandine a proposé à Sandrine de faire un documentaire poético-kitsch-avant-gardiste sur sa vie de tendanceuse. Le documentaire n'a jamais vu le jour mais elles sont devenues amies autour de leur amour du pétage de broue et du snobisme condescendant.

B. Côté, Longueuil

mardi 12 février 2013 - 0h00

Nos deux gougounes du Plateau s'en étaient allées en cachette dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve car toutes les deux étaient à la recherche d'une bonne choucroute qui pourrait rendre jaloux leurs amis «platoniens». Toujours est-il qu'elles se sont retrouvées chez William J. Walter (je n'y suis jamais allé) un grand saucissier qui fabrique sa propre choucroute. C'est le vendeur qui a vendu la mèche en disant à Sandrine que la p'tite dame qui lui tournait le dos venait, elle aussi, du Plateau Mon Royal. Alors vous pensez bien que Sandrine en a profité pour se tortiller afin de faire connaissance avec cette Amandine qui n'a rien à voir avec le «filet amandine» servi au vieux Duluth.

Gilles Pelletier, Québec, la ville qui veut rapatrier le Vatican maintenant. Plus fous que ça tu meurs.

mardi 12 février 2013 - 0h00

Sans doute pas dans un fast food... peut-être bien au Piknic Électronik.. mais entre vous et moi. I don't care!!!

Catherine B., Sherbrooke

Publier »