Les bobos

Carnet des Bobos

Retournez au Carnet »

vendredi 15 février 2013

Prénoms

Les Bobos n’ont pas d’enfants. S’ils en avaient, de quels prénoms auraient-ils hérité?

lundi 18 mars 2013 - 0h00

Dijon et Narcisse. Gourgane et Biblot. Gingembre et Christofle.

Stephane, St Hubert

samedi 2 mars 2013 - 0h00

Un fils, Herménégilde. Pour la musicalité: commence avec un Er viril et finit en douceur d'. Parce que ça va le marquer et ce fils aussi parfait que ses parents sera affirmé mais non violent. Et ils ont été les premiers à se souvenir de ce nom. Ce sont eux d'ailleurs qui sont à l'origine de la tendance à reprendre les vieux prénoms, car ils en avaient parlé à la fin de leur primaire, mais ils ont dû attendre que ce soit le bon moment pour eux d'avoir un enfant. Pour la fille: Faith, c'est court donc elle pourra apprendre à l'écrire dès l'âge de 3 ans. Et ce nom démontre l'ouverture de ses parents face aux autres cultures ou religions, avec un enthousiasme positif et une ouverture vers l'avenir. C'est donc ouvert et correct, et c'est démocratique car ça ne privilégie pas une foi en particulier. Et avec un nom en anglais, en anglais, tout le monde comprend ça à Montréal, et elle aura plus de chance dans la vie avec un nom anglophone.

Sophie, Québec, la belle ville oû il fallait aller pour concevoir, car c'est la ville choisie par Champlain pour l'origine, c'est organique.

mardi 19 février 2013 - 0h00

SURTOUT rien qui se termine par le terrible "a" relâché. Une référence littéraire est toujours intéressante. Rien à consonance anglo, ça fait trop peuple. Pour une fille, quelque chose comme Éponine (voir les Misérables de Hugo bien sûr) ou Aubaine (voir l'Annonce faite à Marie de Claudel); pour un garçon, peut-être Horace comme le grand poète, ou encore un prénom composé: Maximilien-Godefroi par exemple, en toute simplicité.

B. Côté , Longueuil

mardi 19 février 2013 - 0h00

Bon, c'est sûr que ce sont des jumeaux. Alors, pour la fillette, ce serait Oprah, et pour le garçonnet, ce serait Winfrey. Mais aucun lien avec l'animatrice Afro-Américaine qui bâtit des écoles en Afro-quelque-chose car ils ne la connaissent même pas même si elle est multi-millionnaire et qu'elle a sa propre chaîne Télé et qu'elle a boosté le Dr.Oz qui se balade en scrudge.

Hélène, Ste-Marthe-sur-le-Lac

vendredi 15 février 2013 - 0h00

Pour une fille, elle aurait pris le nom de sa mère (Noname) et de son père (Maxou) avec pour prénom Alexandrine-Rita-Marie. Alexandrine-Rita-Marie Noname-Maxou aurait naturellement les yeux de son père et les cheveux de sa mère. Pour un garçon, il aurait pris aussi le nom de sa mère (Noname) et celui de son père (Maxou) avec comme joli pénom Hubert-Charles-Henri. Hubert-Charles-Henri Noname-Maxou aurait naturellement les cheveux de son père et les yeux des Noname comme sa mère.

Gilles Pelletier, Québec la ville la plus taxée au pays de Minou Maire des Draveurs.

Publier »