Les bobos

Carnet des Bobos

Retournez au Carnet »

mardi 19 février 2013

Le parfait service

Étienne n’est pas un client très facile. Quelle est sa définition d’un service sans fausse note au restaurant?

mardi 19 février 2013 - 0h00

L'admiration servile avec un filet de bave discret, qui impose le respect chez les autres clients, du genre: Arrière, manants! Vous ne savez pas auprès de qui vous avez l'honneur de respirer aujourd'hui. Mais le tout avec discrétion et bon goût, bien sûr, car au fond, Étienne est tellement une personne simple et facile d'approche.

B. Côté, Longueuil

mardi 19 février 2013 - 0h00

Le serveur ou la serveuse doit avoir une démarche qui fait dans l'élégance, puis il faut un sourire vrai. Ensuite on aborde le client avec douceur, sans éclat de voix, avec une diction impeccable en surveillant les (an in on et les d et les t pour ne pas qu'il sonne comme des dz ou des tz)de même que l'utilisation d'un vocabulaire sobre et juste. Il se peut que le serveur ou la serveuse rencontre des clients «peuteux», alors ne jamais faire comme si ça nous dérangeait, bien au contraire, il faut jouer juste un peu sur la même longueur d'onde de nos bobos de clients . . . juste un tout petit peu, à peine, un tantinet, une virgule quoi ! Dieu que ce n'est pas facile la vie sur la Plateau, mais combien plus trépidante qu'à Québec où le Carnaval n'a aucune signification dans la population, celle-ci croyant à tord sans doute que c'est juste une fête pour arracher l'argent des pauvres touristes.

Gilles Pelletier, Québec, une toute petite grande ville de province.

Publier »