Les bobos

Carnet des Bobos

Retournez au Carnet »

vendredi 15 mars 2013

Louis-José Houde

Quelle question incontournable Sandrine et Étienne n’ont pas posée à Louis-José Houde?

mercredi 3 avril 2013 - 0h00

Comment a-t-il pu surmonter son traumatisme d'enfance d'avoir grandi à Brossard, dans le 450 (feu 514), sans tomber dans l'enfer de l'alcool et de la drogue?

mauricio, petitito

lundi 18 mars 2013 - 0h00

Si c'était à refaire, Louis-Josier, que choisireriez-vous? La carrière d'acqueteur ou celle de cuty-pettew-ty??? Really?!

Hélène, Ste-Marthe-sur-le-Lac ( ville qui n'a jamais vu Gilles Pelletier )

vendredi 15 mars 2013 - 0h00

Pourquoi donc, Louis-José, avez-vous gardé juste le patronyme de votre mère (Houde) et faite briller par son absence le patronyme «de Char» qui est celui de votre père? Me semble que les Noname-Maxou auraient pu poser cette question qui chicotte tant les intellos (very low) du Plateau.

Gilles Pelletier, Québec, vieille Capitale qui loge plein de gens en «istes).

Publier »